IMG_20160611_221902574

Cette une poeme haitian que Jean-Paul découvrit dans son cahier de l’enfance…

quand tu verras l’homme

mitrailler le ciel tu perdrasun molaire et tes cellules se fondront

alors le phoenix te transportera dans la cite perdue

quand le corbeau s’abattra sur le vers
fait attention ause poings du vent
l’horizon sera depourvu
pour faire place a l’hippocampe volant.
Sous le regard dedaigneuse de l’hippocampe, l’aigle s’amenera
semant le desastre sur sus passage
les baleines quiteront l’ocean pour la montagne
les dauphins seront emportes pour le vent
Alors l’hippocampe revelera sa vraie forme; le terrible serpent de mer
Il s’abattera sur l’aigle le faisont
ainsi perir dans son propre enfer
le serpent s’alliera avec la femelle
de l’aigle. Le sera le debut de l’ere
des bateause volants
Cette ere durera des milliers d’annees mais au loin,
peitit a petit une tornade se prepare
%d